Activités à Lyon, Détente

[Unique et insolite] Le centre de flottaison l’Oasis Meïso à Lyon

30 mai 2019

Si tu cherches une expérience insolite, à t’offrir ou à offrir à Lyon, penses à la flottaison ! Oui, tu as bien lu :). Meïso, une maison unique en son genre, propose un centre de détente sensorielle en plein coeur de presqu’île de Lyon.

Le premier centre de flottaison à Lyon

Meïso (ça sonne comme maison, et ça donne « sommeil » en verlan wesh), est une sorte de spa dédié aux sens, ou plutôt à la perte sensorielle. Le centre propose une expérience de flottaison unique dans des caissons privés et isolés de tout (lumière, bruit). Au menu : de l’eau, du sel et du calme pour se retrouver en apesanteur pendant 1h à quelques minutes à pied du métro Perrache à Lyon !

C’est le deuxième centre de flottaison en France. Il est basé sur des travaux de privation sensorielle et la gravité zéro, comme moyen de détente et outil de développement personnel. Le centre Meïso, plus spécifiquement, a été créé par une sophrologue et un designer et tout dans le concept qu’ils proposent à été franchement bien pensé !

La flottaison Meïso, comment ça marche ?

Après une prise de RDV sur internet, et un petit effort pour trouver le centre (la devanture est très discrète et c’est plutôt une bonne chose, histoire de ne pas générer trop de passage), vous êtes accueilli par l’un des maîtres de flottaison dès que vous passez la porte (qu’est ce que je donnerais pas pour lire l’offre de job chez pôle emploi ^^ « Toi aussi, devient maître de flottaison au coeur de Lyon »).


Il fait chaud, la lumière est toute douce et y’a des coussins partout. Perso, ça me donne envie de signer toute de suite. Le lieu est ouvert à toute personne qui a réservé une flottaison dans la journée. Tu peux donc venir (beaucoup) en avance, et rester (très) tard si ça te chante (c’est ouvert jusqu’à 23h).
Ma flottaison s’est passée assez tard, sinon honnêtement, je serai bien restée bouquiner ou dessiner histoire de chiller dans ma bulle et finir d’ouvrir les chacras 🙂 On discute quelques minutes avec la maîtresse de flottaison (Camille, si tu me lis) histoire que rien ne soit subit : on sait exactement ce qui va se passer et comme ça va se passer.

La flottaison dure 1h et se passe dans une cabine privative. Cette cabine à 3 espaces bien foutu : un vestiaire, une douche équipée (bouchons, serviettes, produits toussa toussa) et le bassin de flottaison perso, boum. Maintenant qu’on à posé les bases, réponses à toutes les questions que j’avais avant d’essayer :
– oui, on est à poil. Comme c’est une cabine privative et que potentiellement, tu vas être plongée dans le noir pendant 1h, c’est pas tellement dérangeant.
– non, il n’y a rien a amener à part si tu es des bouchons d’oreilles perso ou un gel douche auquel tu tiens absolument. Mais tout est fourni.
– le bassin est rond, il doit faire 40cm de profondeur, 2m50 de diamètre. Impossible de couler. Par contre, vraiment, on flotte tout seul. Ça fonctionne grâce a un taux de sel hallucinant.
– chaque bassin est nettoyé et purifié après utilisation : on arrive toujours dans une eau propre et stérile.
– je suis frileuse maladive, donc la température était un gros point d’angoisse. Eh ben c’est passé crème, l’eau est à température du corps. Ça donne une impression très étrange de ne pas savoir quelle partie du corps est immergée 🙂
– oui, on est tout seul. Non, on entend absolument rien. Et a priori les autres dans le centre ne peuvent pas nous entendre. Je n’ai pas vraiment essayé de brailler, mais c’est dans la promesse de Meïso : tu peux dire/crier tout ce qui te chante.
– il y a du sel. Beaucoup. Quand on est dans le bassin, ça donne une petite viscosité à l’eau qui n’est vraiment pas désagréable, c’est juste étrange. Par contre, si tu t’es coupé ou épilé, ça peut piquer un peu (oui, je suis une championne, je m’étais épilée le matin même). Pas de panique, la sensation disparait en quelques minutes, et puis les maîtres de flottaison ont des pansements à gogo en cas de besoin. Le point choupi, c’est pour les parties (oui, la vulve par exemple ) (ChillInLyon ne recule devant rien et appeler un chat un chat) : donc à ce rayon, de mon côté tout s’est bien passé pendant et après, c’est safe 🙂

Question déroulé effectif, voilà comment ça s’est passé :
– Camille m’explique tout les petits produits mis à disposition (une bouée de tête pour les angoissés, un spray à eau douce, la douche avant/après).
– Elle m’a fait choisir le programme musical des 20 premières minutes : bols tibétains, méditation, silence (après, c’est 40 min de silence)
– Elle m’as enfin proposé l’option « petite lumière colorée » ou noir absolu. Je suis une vraie, je suis dans le sacrifice, alors j’ai pris le noir (j’avoue je regrette un peu).
– le programme de la cabine démarre, je me retrouve seule, pouf à oualp, p’tite douche et direction le bassin.
– 1h plus tard, la lumière reprend gentiment, re-douche et on sort tranquillement de la cabine pour poursuivre l’expérience dans les espaces de détente du Meïso.

 

Meïso à Lyon, pour qui, pour quoi ?

L’idée de Meïso, c’est d’offrir à ses visiteurs et visiteuses une coupure dans le quotidien. Un moment oklm comme on dit, où l’on a rien d’autre à faire que de se retrouver avec soi, entrain de flotter gentiment dans un petit bassin privé. Pour les stressés, c’est l’occasion de couper et de penser à soi, pour les sportif, c’est l’occasion de se détendre complètement, pour les autres, de participer à une expérience très personnelle et unique !
Camille, ma maîtresse de flottaison, m’a expliqué que même les « un peu » claustrophobes arrivent très bien à s’acclimater à cause de la rupture sensorielle. J’en déduit que c’est un peu pour tous le monde.
La sensation de flotter est juste dingue. Rappel quand même : on flotte sans aucun effort et c’est vraiment très agréable car aucun muscle n’a besoin d’être sollicité. Une fois immergé, tout est donc très vite très paisible et reposant. Le bassin est en plus suffisamment grand pour vraiment explorer toute une palette d’étirements et de mouvements si on le souhaite.
De mon côté, le choc à été surtout de ne pas voir passer le temps, ne pas savoir où j’en était dans ma flottaison (et tout court dans ma journée), c’était très déroutant. A côté de ça, j’ai effectivement, comme s’en réclame le Meïso, pris le temps de penser à plein de petites choses auxquelles je ne prends pas forcément le temps de réfléchir, et c’était chouette. Par contre, être dans le noir complet n’était finalement pas mon grand kiffe, la prochaine fois, je prendrais l’option lumière douce 🙂

Je retiens surtout que c’est une belle expérience de moi à moi. La pause imposée m’a fait beaucoup de bien, je ne m’y attendais pas vraiment, j’étais surtout attirée par le concept de zéro gravité.

Je reviendrais  ! Et surtout, j’ajoute ça a ma liste de cadeaux insolites à Lyon, à offrir à des proches qui aiment :
– l’insolite
– sortir de leurs zone de confort
– on envie de faire le point, souffler, se détendre

Les gros plus :
– RDV par internet, large amplitude horaire
– possibilité de se faire masser avant ou après
– pouvoir venir en avance et rester ensuite
– tisane & thé en illimité
– lotion, sèche cheveux et espace détente à dispo
– le lieu est juste magnifique 🙂

 

Info prapra :

https://www.meiso.fr/centre-lyon/

Adresse : 28 rue de Condé local de gauche, 69002 Lyon

Horaires : 10h30 à 23h 7j/7

You Might Also Like

Laisser un commentaire = sauver 3 chatons. Toi aussi sauves 3 chatons !

Tu es en sécurité ici, exprimes-toi !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.