Activités à Lyon, Running

Spécial running : varier ses parcours de footing à Lyon

21 juillet 2017

Lyon c’est grand ! Pourtant, quand il s’agit de s’enfiler des kilomètres en course à pieds, on fait rapidement le tour des coins sympas. Alors on les refait. Encore et encore. Et si on essayait autre chose ?

Courir à Lyon : le Parc, les berges, mais encore ?

Courir à Lyon est toujours vraiment cool. On a la chance de vivre dans une ville plutôt arborée et qui s’adapte de plus en plus aux moyens de transports alternatifs : on peut citer quelques belles réussites de la ville de Lyon avec le tunnel des modes doux, les nouvelles voies à 2 sens pour les vélos, réhabilitations des berges, et bientôt, la suppression de la voie rapide qui passe par la Confluence (oui yeahhh).

Sauf que, quand on court, la ville, les feux, les voitures, c’est pas le pied (#humour), ça réduit un peu le terrain de jeu des runners. En gros, pour éviter pollution & arrêts fréquents, il reste les berges du Rhône, à l’opposé de la Presqu’île, le tunnel des modes doux quand il fait chaud, les berges de Saône entre Bellecour et l’île Barbe (que je te recommande chaudement) et les parcs. Et quand je dis les parcs, c’est quand même bien que les boucles soient un peu longues, on a donc le Parc de la tête d’Or, la Feyssine (qui fait une belle jonction avec le parc de Miribel pour les plus longues distances). Alors comment varier un peu les plaisir quand il s’agit de courir à Lyon ?

Ne pas s’ennuyer en course à pied à Lyon : découvrir de nouveaux parcours avec des applis

En ce moment, je teste un appli de running : Strava (après 3 ans avec Runkeeper) L’avantage, c’est qu’on peut rejoindre des groupes de coureurs (notamment à Lyon donc) et voir leurs parcours pour se donner des idées, et apprécier les distances / difficultés / performances sur ces parcours. En plus de motiver, ça donne pas mal d’idées sur des variations de parcours.

Sur le même principe, MapMyRun fait bien le job aussi, je recommande particulièrement sa variation pour la rando : MapMyWalk !

Pour faire varier les plaisirs, vous pouvez aussi opter pour du running culturel. Le principe : tu cours, on te commente ce qui se passe autour de toi ! Tout dernièrement, pas mal de pubs en ville parlent de l’appli enform@lyon : une application iPhone et Android avec 11 parcours audioguidés pour visiter la ville en courant ! D’autres applis se sont lancées sur ce créneau comme RunningCity (appli lyonnaise youhou).

Running à Lyon : profiter des collines pour se mettre au trail urban

Oui, oui, le trail urbain, tu en as déjà forcément entendu parler avec le LUT : Lyon Urban Trail (by day / by night) où l’on voit de grand malades sportifs s’attaquer à 35km de montées et de descentes à travers Lyon, souvent sous la pluie (et de nuit, c’est plus simple).

Avant d’en arriver là, tu peux toujours changer ta routine running et t’attaquant à quelques montées. Tu as de la chance, y’a plein de collines à Lyon qui n’attendent que tes mollets. Si tu n’as pas envie de te faire la montée de Caluire au milieu des voitures à sec, voici une petite idée qui m’a aidée à préparer mon premier LUT by Night l’année dernière : commence sur les berges (Saône plutôt). A chaque accès aux berges (rampes ou escalier) monte, puis redescend à la suivante. Plus sportive, cette variante de course sur les berges va bien faire péter ton cardio tout en te permettant de tâter à ton rythme du Trail !

Runneuses lyonnaises : variez les programmes pour se garder motivée et progresser 🙂

Bon, tu es probablement au courant, mais le corps s’habitue à tout. Du coup, si tu cours toujours sur la même distance à la même vitesse, arrivera un moment où tu ne vas plus progresser. L’idée pour gagner en performance, c’est de varier : vitesse, topos, durée. Et figure-toi que tu n’es pas obligée d’aller dans le toujours plus fort : une distance plus courte que ce que tu fais d’habitude, mais peu être un peu plus vite, ça marche aussi.

Voici un peu les types d’entrainement que tu peux tester sur tes parcours :

  • Séance en endurance fondamentale
  • Séance à allure spécifique
  • Séance de fractionnés
  • Séance de VMA – Vitesse maximale aérobie
  • Séance de fartlek

Si tu ne sais pas « c’est quoi faut faire », fais un petit toujours sur les applis de runnings qui proposent des programmes variés de séances (type Runkeeper).

Le run utile

J’en ai déjà parlé lors d’un précédent post : le run utile, c’est par exemple explorer sa route pour aller au travail, ou de profiter d’un apéro chez des amis pour faire la distance en courant (bien demander avant si tu peux te  doucher en arrivant). Personnellement, chaque dimanche / invitation le week-end, j’essaye de voir si le trajet est faisable en course à pied ou à vélo (au delà de 15km) pour justement découvrir de nouveaux trajets et avoir un objectif un peu cool (rosé piscine) !

Courir à plusieurs à Lyon : partagez vos runs & rencontre d’autres sportifs comme vous pour dynamiser votre pratique

Plus qu’un sport, le running est un vecteur social ! Les bienfaits de la course à plusieurs n’est plus vraiment à prouver : on se surpasse ensemble, on papote et surtout, on se motive à sortir ! Et bonne nouvelle, Lyon est une petite famille avec de vraie communauté autour du running. Et il y en a pour tous les goûts :

  • Courir à Lyon  : rencontres (plutôt matinales) autour du sport quelque soit le niveau, avec des évènements toutes les semaines (mardi, jeudi, samedi à 9h & dimanche), avec surtout la possibilité de faire garder ses affaires pendant les séances ! Séance femme le mardi.
  • Lyon Running Crew : groupe des runneurs urbains (du soir) – avec des sorties entre 5 et 10 km les lundi, mercredi et jeudi à partir de 19h30 selon le type de programme.  Séance femme le jeudi.
  • Si comme Jade et Moi, tu es dans le « biz » du Digital, y’a aussi le Digital Runners Club Lyon avec lequel tu peux courir et discuter MVP, PushGit et Business Plans.

Et toi, c’est quoi tes plans pour ne pas t’ennuyer sur les parcours de running ?

You Might Also Like

2 Très belles personnes ont manifestées leurs avis, tu devrais être faire tout pareil à mon avis

  • Reply Ness 25 juillet 2017 at 13 h 31 min

    Merci pour cet article, je le vais le mettre dans mes fav’ parce que je m’y remet tout juste et j’avoue que je m’ennuie tellement que j’a du mal.

    • Reply jade 25 juillet 2017 at 15 h 01 min

      Merci ton commentaire Ness ! Moi je trouve que le pire en terme d’ennui c’est le Yoga (je suis une très mauvaise Yogueuse) : c’est tellement lent qu’on a le temps de se dire que c’est super ennuyeux ! Bon courage pour la reprise !

    Tu es en sécurité ici, exprimes-toi !