Bons Plans, Détente

Sélection de jeux vidéos pour jouer à deux.

25 septembre 2017
jouer aux jeux vidéos romantique

Bonjour et bienvenue sur un nouvel article 3615 ma vie de ce blog ! Je vous en avais déjà parlé, mais j’ai la chance d’avoir grandi sur une île tropicale, ce qui me permet de rentrer régulièrement mettre mes fesses au soleil, même quand on mettrait pas un ours polaire sur sa terrasse à Lyon. J’ai donc vécu une grande partie de ma vie d’adulte loin de ma famille et parfois de mes amis. On peut même dire que j’ai un master 2 en relation longue distance. Mention très bien d’ailleurs si je peux me permettre.

Alors comment on fait quand on est loin de ceux qu’on aime et qu’on a envie de faire autre chose que se regarder dans le blanc des yeux pendant 2 heures de skype ? Parce qu’une relation, plus que de se raconter ce qu’on a vécu, c’est faire des choses ensemble. Et ça c’est particulièrement compliqué quand on est à plusieurs milliers de kilomètres les uns des autres. Eh bien figurez-vous qu’avec mon copain et mes amis, on a trouvé une solution plutôt marrante : on joue à des jeux vidéos ensemble.

OKAY, vous vous en doutiez un peu en lisant le titre de ce billet. En fait j’ai découvert les jeux vidéos très tardivement, et jusque là j’avais (un peu comme tous les non-joueurs) une vision très limitée des jeux vidéos. En réalité, le jeu vidéo c’est un média à part, il y en a pour tous les goûts : des jeux de coopération, des jeux qui racontent de belles histoires, des jeux qui servent à se défouler, des jeux d’horreur… Et moi aujourd’hui, je vais vous parler des jeux auxquels on peut jouer à plusieurs et qui ont un “gameplay”, c’est-à-dire une expérience de jeu adaptée aux débutants.

Préambule : steam, configuration et jouer à distance.

Presque tous les jeux que je vais vous présenter sont disponibles sur Steam, c’est une plateforme d’achat de jeux qui vous permet de trouver des jeux qui correspondent à vos goûts, de les garder en permanence à jour, et de communiquer facilement avec vos amis (le Netflix du jeu vidéo en somme). Il y a quelques années, pour jouer avec des copains, il fallait être ingénieur informaticien et préparer une thèse sur les réseaux tellement c’était compliqué de configurer les parties. Aujourd’hui, si toi et tes potes êtes sur steam, vous pouvez facilement lancer une conversation vocale, vous inviter et lancer une partie !

Le plus rétro : Worms.

Worms, tu connais peut-être : petit bijou du début des années 2000, le jeu connaît de nombreux fans qui sont aujourd’hui adultes et te parlent avec nostalgie de la Super Banane ou des ballons à eau. Ce qui fait tout le succès du jeu c’est la rapidité avec laquelle on en comprend les règles (c’est simple, faut buter tout le monde), mais aussi l’aspect complètement délirant des armes à ta disposition. Il y a les grenades et les mitraillettes bien sûr, mais c’est beaucoup moins marrant que le Super Mouton, la Holy Handgrenade (coucou les Monty Pythons) ou le fameux “âne en pierre” qui détruit tout sur son passage. Worms, c’est un jeu où tout est permis, qui donne du grain à moudre pour plusieurs heures de discussions après la partie, et qui fait et défait les alliances stratégiques à une vitesse folle.

Pourquoi jouer à Worms ? Parce que c’est un jeu court (une partie c’est une quinzaine de minutes), c’est rigolo (j’ai appelé mon escadron “Europe-écologie-les-vers” sous la haute direction du ver Nicolas Hulot), et on apprend vite à jouer.

Attention : c’est un jeu compétitif ! Moi qui suis très mauvaise joueuse, je ne joue jamais très longtemps parce que je sais qu’au bout de 2 parties j’en aurais marre des crasses de mon adversaire.

worms coop jouer à deux

petit listing des armes disponibles

Env. 15 euros sur Steam. Disponible sur Mac et PC.

Trailer dispo ici !

Le plus féérique : Trine.

Trine, c’est un jeu indépendant, créé par un studio finlandais. Le pitch : grâce à un artefact magique, vous pouvez incarner 3 héros (le magicien, la brute, ou la voleuse) qui vagabondent dans un monde magique, avec pour objectif de trouver et détruire un méchant sorcier. Basique ? Carrément. Mais tout le charme de Trine vient de l’univers : les paysages sont beaux, la musique est top, c’est simple, on a l’impression de se promener dans un conte de fées ! C’est un jeu de plateforme en 2D où il faut résoudre des énigmes pour avancer : trouver des passages secrets, libérer des portes ou affronter des monstres. De quoi réveiller l’enfant qui est en soi !

Pourquoi jouer à Trine ? Pour le plaisir de résoudre des énigmes à deux (oui, c’est un jeu coopératif comme je les aime), pour l’ambiance un peu régressive et parce qu’il est plutôt court (une dizaine d’heures de jeu).

Attention : c’est un jeu de plateforme, il requiert donc un peu de dextérité. Après, je pars du principe que si moi j’y arrive, n’importe qui peut y arriver. Mais c’est pas forcément hyper intuitif au début.

trine jouer à 2

L’univers magique de Trine

Env. 13 euros sur Steam. Disponible sur Mac et PC.

Trailer dispo ici !

Le plus drôle : Portal 2.

Portal, c’est un jeu ultra culte. Si tu traînes un peu sur internet, tu as probablement déjà vu passer des références aux portails bleu et orange, ou au “cake is a lie”. Le principe du jeu est simple : tu possèdes un pistolet capable de créer une “entrée” et une “sortie” et tu peux circuler librement entre ces deux portails (portaux ?). Puissant, non ? Alors à quoi ça sert ? Nous sommes dans un monde futuriste où l’IA principale a pété les plombs. Pour prouver sa supériorité sur les hommes, elle a créé des salles de test, des puzzles qu’il faut résoudre avec l’aide du fameux pistolet à portail. A la base, le jeu se joue seul, mais il existe un mode coopératif ce qui rend la résolution de puzzles encore plus marrante. En plus du défi intellectuel (c’est pas toujours évident m’voyez), il faut arriver à se coordonner avec son partenaire pour ouvrir les portails au bon moment au bon endroit.

Pourquoi jouer à Portal 2 ? parce que c’est très très drôle. Le jeu est marrant de base, mais le mode coopératif est aussi cool qu’une partie d’Escape Game sans sortir de chez soi.

Attention : Comme tous les jeux qui se jouent avec une souris, il n’est pas forcément très facile à prendre en main au début. En fait, on se dirige avec les flèches du clavier, et on bouge la tête avec la souris. Ca vous parait compliqué dit comme ça ? Croyez-moi, ma toute première partie je l’ai passée à faire regarder le plafond à mon personnage (et je suis morte au bout de 30 secondes #truestory). Bref, comme tout, faut avoir un peu envie de s’y mettre pour progresser, mais une fois que c’est acquis, c’est du solide.

portal 2 coopération

Le jeu en coopération : un de mes préférés

Env. 20 euros sur Steam. Disponible sur Mac et PC.

Trailer ici !

Mon préféré : Don’t Starve together.

Don’t Starve, c’est un peu le Tim Burton du jeu vidéo. L’univers est mystérieux, un peu ironique et parfois effrayant. Le pitch : tu te réveilles un matin sur une île déserte, tu ne sais rien de ce qui t’entoure, et tu dois survivre le plus longtemps possible. Ce qui est délirant avec ce jeu, c’est qu’il est à la fois très simple (ça se joue avec la souris, et c’est tout !) et très compliqué. Il n’y a aucune explication à rien ! Au début je mourais la première nuit parce que j’avais pas compris comment faire du feu. Puis au bout de 3 jours parce que je bouffais tout ce qui me passait sous la main. Ensuite je suis morte parce que j’ai essayé de m’approcher d’une ruche. Ensuite j’ai été attaquée par des grenouilles. Ensuite j’ai pété les plombs et mes propres angoisses m’ont étouffée. Un peu flippant non ? Mais c’est ça qui est génial avec Don’t Starve, on explore un univers hostile et poétique, tout en restant au chaud chez soi. Perso, après une partie, je me sens toujours bien, enroulée dans un plaid avec une tisane.

Pourquoi jouer à Don’t Stave Together ? Parce que c’est un jeu qui est facile à prendre en main, l’univers est beau, ultra original et addictif, et parce que quand on joue à deux on a (un tout petit peu) moins la pétoche.

Attention : Nécessite une très bonne connexion internet des deux côtés du jeu. Peut vite devenir très addictif.

jouer à deux coop

Ambiance un peu angoissante, non ?

Env. 20 euros sur Steam. Disponible sur Mac et PC.

Trailer ici !

Le level du dessus : Overwatch.

Si le seul jeu vidéo auquel tu aies jamais joué dans ta vie, c’est le démineur, alors Overwatch risque d’être un peu dur à prendre en main. Mais je le présente quand même parce que 1/ c’est vraiment un jeu qui augmente en coolitude à mesure qu’on est nombreux à y jouer (donc il a toute sa place dans cette sélection) et 2/ je n’ai présenté aucun jeu “offensif” avec des flingues et des trucs qui font boum et pan pan.

Alors Overwatch c’est quoi ? Tu fais partie d’une équipe de 6 top-combattants et tu dois accomplir des missions en affrontant une équipe adverse. Ce qui est trop trop cool dans ce jeu, c’est vraiment l’aspect coopération, impossible de gagner tout seul ! Le choix du personnage est donc important : tu peux choisir d’être un héros qui fait de gros dégâts, mais qui a peu de vies, d’être un “tank”, c’est-à-dire, un gros bourrin qui fonce dans le tas, ou un soigneur. Une équipe harmonieuse, c’est une équipe qui présente des compétences équilibrées. Overwatch avec des copains, c’est donc des parties bien marrantes à se filer des coups de mains, se hurler dessus et toujours (toujours) blâmer les autres membres de l’équipe quand on perd.

overwatch c'est quoi ?

on est d’accord, ça canarde dans tous les sens.

Env. 40 euros sur Battle.net, la plateforme de jeu de Blizzard. Oui, Overwatch est le petit frère de World of Warcraft, et non, tu ne me jugeras pas pour ça. Uniquement PC pour le coup.

Trailer ici !


Cette rapide sélection est terminée, je me rends bien compte qu’il est super difficile de donner envie à des non-joueurs de jouer à un jeu. Déjà parce qu’il y a des très gros préjugés sur les jeux vidéos (eh oui, comme c’est un truc de nolife en pyjama, c’est forcément très compliqué à prendre à main et à comprendre m’voyez), ensuite parce que l’histoire, l’expérience de jeu et puis les souvenirs qu’on s’y fait à plusieurs sont intimement liés et définissent l’affection qu’on a pour un jeu. Dans tous les cas, j’espère vous avoir donné envie de vous y intéresser, ne serait-ce que pour en discuter avec vos petits-frères ou soeurs gamers ou pour essayer avec des amis !

 

(illu Conçue par Freepik)

 

 

You Might Also Like

5 Très belles personnes ont manifestées leurs avis, tu devrais être faire tout pareil à mon avis

  • Reply Mon train-train girly 8 octobre 2017 at 15 h 19 min

    hello !
    je ne suis pas très jeux vidéos comparé à mon chéri mais trine à l’air génial, j’adore cet univers
    bises, laetitia
    Mon train-train girly

  • Reply Elodie (lebonheurestdanslanature.fr) 8 octobre 2017 at 16 h 24 min

    Coucou,
    Merci pour les découvertes, particulièrement Trine que je file découvrir, l’univers a l’air magnifique !
    Bises. Elodie.

  • Reply JULIA 8 octobre 2017 at 17 h 17 min

    Steam c’est mon quatrième amour de ma vie (après mon mari, mon fils et mon chat) en grande fan de jeu vidéos je connais aussi très bien les jeux que tu cites. J’ai aussi une grosse préférence pour Don’t Starve together mais qu’est que c’est addictif (et tu le précises bien) j’ai joué pas mal d’heures dessus en compagnie de mon mari.
    Portal un bon classique ;).
    Je te conseillerais Hollow night 🙂 Niveau graphisme, gameplay et ambiance il est top 😀

  • Reply Yuna 8 octobre 2017 at 18 h 27 min

    J’adore! Moi qui vit une relation a distance avec mon copain et qui adoront les jeux vidéos ta liste est cool merci :D!

  • Reply aliclelbt 8 octobre 2017 at 23 h 21 min

    oh merci pour cette liste, c’est vrais que c’est plus amusant de jouer à deux ^^

  • Tu es en sécurité ici, exprimes-toi !