Activités à Lyon, Quartiers de Lyon

3 trucs cools à faire à la Confluence

7 avril 2017
quartier de la Confluence

Il faut que je vous avoue un truc, mais en bons Lyonnais que vous êtes, vous allez me balancer des cailloux… Bon allez, je le dis haut et fort : j’aime bien le quartier de la Confluence. Je sais que c’est pas du tout in d’aimer aller là-bas, et pour être tout à fait honnête, quand quelqu’un dit qu’il habite à la Confluence, je me range allègrement du côté des railleurs (en grosse lâche qui s’assume pas) pour lui dire que c’est un gros naze et qu’il a raté sa vie. Salut, je suis une grande courageuse.

Mais fi de tout cela ! La Confluence aussi a ses avantages ! Et je dirais même aux détracteurs qui trouvent que le quartier est mal desservi et complètement désert que 1/ Il est très bien desservi, ou en tout cas pas pire que la Croix-Rousse (comment je clashe la Croix-Rousse), et 2/ Depuis quand “désert” est un défaut ? Au contraire, quand j’ai envie de me promener pépouze à Lyon, je suis sûre qu’à la Confluence je ne suis pas dérangée par le monde.

Et pour les sceptiques qui ne croient toujours pas aux bienfaits de ce quartier tristement boudé des Lyonnais, voici mon top 3 de mes activités préférées à Confluence.

Le musée des Confluences

Oui oui, j’enchaîne les clichés : à la Confluence, on visite le musée. N’empêche, beaucoup de Lyonnais n’y ont jamais mis les pieds et c’est bien dommage, parce qu’il est très chouette. Inauguré en 2014, le musée est complètement neuf et bénéficie d’une muséographie originale. On sent que les gens qui ont conçu les collections ont envie de les mettre en valeur et c’est même juste agréable de se promener, sans forcément lire tous les panneaux explicatifs. C’est un musée d’histoire naturelle, rien de bien original du coup, mais c’est juste ce qu’il faut de régressif pour retomber en enfance et se rappeler de son propre émerveillement devant un squelette de dinosaure, ou une collection de papillons. Comme il est à l’autre bout de Lyon (ou tout du moins au bout de la Confluence), il est encore peu peuplé. Attention cependant le week-end, les expositions temporaires, qui pour le coup sont d’une grande qualité, sont très vite bondées !

Le site web : http://www.museedesconfluences.fr/

Comment on y va :

En tram ! T1 arrêt Musée des Confluences

En bluely : ils viennent d’ouvrir une borne près du musée, top pour les feignants ! Par contre, au vu de la circulation, mieux vaut vérifier qu’il y a de la place sur la borne avant de prendre une voiture.

En vélo : Même remarque, mieux vaut anticiper sur les places, sinon vous allez tourner dans le quartier en cherchant désespérément un spot.

Le centre commercial de Confluence

Si pour vous, la notion de centre commercial vous évoque la Part-Dieu et ses allées bondées, l’absence totale de lumière naturelle et l’ambiance généralement oppressante du lieu, lâchez-tout et précipitez-vous au centre commercial de Confluence ! Labellisé 4 étoiles, même si je ne sais pas bien ce que ça veut dire, je suppose que ça veut dire qu’il pèse dans le game des centre commerciaux, le centre commercial de la Confluence propose des magasins (les mêmes qu’ailleurs : Zara, New Yorker, Mango, etc), des restaurants, et surtout, surtout, une salle d’escalade (pour le plus grand bonheur de Clémence) et un cinéma immense qui passe les films en VO (pour mon plus grand bonheur #grossesnob).

Une journée idéale, c’est un déjeuner frais, genre un plat de pâtes de chez Vapiano, un petit film tranquilou-bilou, puis une promenade le long des quais à mater les immeubles les plus modernes de Lyon.

Le site web : http://confluence.fr/

Comment on y va :

En tram ! T1 arrêt Hôtel de Région – Montrochet

En bluely ou en vélo : même remarque que plus haut, le quartier est encore peu équipé en bornes, donc attention à prévoir le parking !

Navly et Vaporetto : tous les transports se retrouvent à Confluence

Le saviez-tu ? La Confluence est un quartier d’expérimentation sociale et écologique (ouais ma gueule) : comme les pouvoirs publics sont repartis de zéro pour redynamiser le quartier à la fin des années 1990, ils en ont profité pour faire les choses correctement. Niveau mixité sociale, le quartier est le meilleur élève de Lyon avec 25% de logements sociaux, et côté développement durable (de lapin), la Confluence a été distinguée au niveau européen grâce à ses immeubles autonomes en énergie. Du coup, ce qui est chouette à Conflu, c’est qu’on est toujours un peu en direct du turfu. Il y a deux modes de transports rigolos à tester :

  • Sooo XIXème siècle, c’est le vaporetto : cette navette gratuite part de Confluence et vous permet de remonter la Saône jusqu’à la gare Saint-Paul. Idéal pour observer la ville sous un autre angle !
  • Sooo XXIème siècle, c’est Navly, la navette sans conducteur qui est en phase de test sur la pointe de la péninsule de la Confluence. Vous pouvez y entrer au niveau du centre commercial de Confluence, elle vous mènera (tout doucement, faut pas être pressé) jusqu’au musée. L’occasion de découvrir les quais de la Confluence côté saône : un havre de paix et de modernité !

 

Toi aussi, rejoins le club des fans de la Confluence ! Quelles sont tes activités préférées dans le quartier 🙂 ?

 

You Might Also Like

Laisser un commentaire = sauver 3 chatons. Toi aussi sauves 3 chatons !

Tu es en sécurité ici, exprimes-toi !