Bons Plans, Voyages

3 activités méconnues pour un week-end pas cher à Genève.

30 août 2017
Découvrez Genève : fondues, baignades lac léman et rhône

Est-ce que vous connaissez Genève ? Ce n’est pas très très loin de Lyon, mais la seule fois où j’y suis allée, c’était pendant une journée hivernale et je n’ai pas été tout à fait convaincue par la beauté helvétique de la ville. Entre temps, j’ai eu la chance d’emménager avec une coloc suisse. Je ne sais pas trop si c’est parce qu’elle est Suisse qu’elle est aussi cool (je connais pas beaucoup de Suisses), mais ce qui est sûr c’est qu’elle connaît bien Genève ! Le week-end dernier, profitant donc des derniers jours de beau temps, elle nous a emmenées en road trip entre copines, pour nous prouver qu’à Genève il n’y a pas que des Rolex et des princes saoudiens. Et pour nous prouver tout ça, elle nous a organisé des activités tout à fait abordables (voire carrément gratuites).

Genève en mode sac à dos, on dit oui ou bien ?*

*Askip, les Suisses aiment bien dire “ou bien”. Mais une fois encore je connais pas vraiment de Suisses.

1/ Baignade à la jonction – et bar A la Pointe :

Genève se trouve à l’embouchure du lac Léman (darines, huhuhu), à l’endroit où il devient le Rhône et s’écoule tranquilou jusqu’à Lyon, quelques centaines de kilomètres plus loin. Au sud de Genève, il y a un deuxième fleuve, qui s’appelle l’Arve (de moustiques hihi), qui remonte très légèrement, pour se jeter dans le Rhône. A la jonction entre les deux, se trouve un quartier qui s’appelle “la jonction” (je rigole pas) et il est très très agréable d’y passer un après-midi ! En fait, tout le long du Rhône, il y a un sentier qui est aménagé pour permettre à n’importe qui de chiller au bord de l’eau. L’herbe est verte, les gens sont accueillants et il y a même des barbecues pré-installés dans le sol, pour y accueillir votre meilleure saucisse party. C’est donc une petite balade adorable à faire dans le quartier, au milieu des ados qui jouent à sauter des ponts et des adultes qui pique-niquent. Tout au bout de la pointe, se trouve un bar associatif qui s’appelle “A la pointe” (je rigole toujours pas) où il est possible de boire une bière et de se poser sur les docks attenants. Le truc vraiment très cool, quand on y était, c’est qu’un groupe de musique s’y était installé pour jouer quelques reprises d’airs connus. Franchement, regarder des gens se faire emporter par le courant en écoutant “emportée par la foule” c’est à la fois très agréable et très cocasse.

Avec mes copines, on s’est donc posées tranquilou à la Pointe, puis, n’y tenant plus, on est allées se mettre à l’eau ! Le grand jeu, c’est de remonter à contre courant à pied, de se mettre à l’eau (qui n’est vraiment pas froide, je dirais 23degrés minimum), se laisser emporter par le courant, qui traaaace, puis rattraper une échelle en arrivant à la Pointe. L’eau est bonne, il fait beau et c’est un plaisir d’aller à fond dans l’eau. A mon avis avec une bouée c’est encore plus rigolo. Bon et bien sûr, à recommencer autant de fois que nécessaire, parce que c’est bien trop fun.

Attention : il y a beaucoup beaucoup de courant et la baignade n’est pas surveillée. Je te fais confiance pour ne pas faire de trucs idiots, mais dans le doute, ne te mets pas à l’eau si tu ne te sens pas bien, si tu as bu un coup de trop à la Pointe et, bien sûr, n’essaye jamais de remonter le courant ! Ce serait inutilement épuisant et dangereux.

Comment on y va ? C’est ici ! Compte 20mn de marche depuis le centre.

Combien ça coûte ? Le demi de bière est à 6CHF avec 1CHF de consigne pour le verre. Après, rien ne t’empêche de te la jouer en mode pauvre et de ramener ta propre popote #astuce.

Pour en savoir plus : La page Facebook de la Pointe.

pas loin du centre, on pique une tête dans le Rhône !

Le joli petit sentier de la route des saules à Genève

2/ Une fondue au café du Soleil :

Oui on est en plein mois d’août, mais YOLO comme on disait en 2014. En vrai, manger une fondue en terrasse, c’est pas aussi inconfortable qu’il n’y paraît. C’est même carrément délicieux. Le café du Soleil est paraît-il une institution, et il propose une fondue bonne, abordable, et le truc en plus c’est que les serveurs sont très très sympas (avec tout ça, je ne rencontre que des Suisses sympas en fait). Bon bien sûr la fondue est délicieuse, je vais pas entrer dans le détail, c’est principalement du fromage. Encore qu’on m’a expliqué qu’il ne fallait pas confondre la fondue suisse, au gruyère, et la fondue savoyarde, qui mélange plusieurs fromages. Mais c’est de la fonduologie de haut niveau, je n’irai pas jusque là.

Les deux autres trucs en plus de café du Soleil, ce sont les entrées, ils font des “Malakoff” des espèces de beignets de fromage frits, croustillants et gras. Et puis les desserts : on s’est pris à 4 (oui faut pas déconner on s’était enfilé une fondue juste avant) des meringues à la crème de gruyère. C’était OUF. Oui parce qu’en fait la ville de Gruyère fait du bon fromage, mais aussi de la bonne crème. Donc ça n’a rien à voir avec le fromage (et non, il n’y avait pas de trous dedans).

Après ça, on est rentrées à pied, parce que bon.

Comment on y va ? C’est ici au Petit Saconnex. Il y a un bus qui t’y emmène en une vingtaine de minutes depuis le centre.

Combien ça coûte ? Compter 23CHF par personne pour la fondue. A noter qu’il ne faut théoriquement pas boire d’eau pendant la fondue. J’y crois pas une seule seconde à cette histoire, mais comme je voulais pas me prendre un coup de caquelon sur la tête de la part du serveur, j’ai pris de l’eau gazeuse #compromis.

Pour en savoir plus : Le site du café du Soleil.

3/ Piquer une tête à Baby Plage :

Ce que je trouve trop rigolo avec Genève finalement, c’est le côté hyper familial et sage de la ville, alors que moi j’imaginais des Lamborghini et des pavés en or massif dans les rues (quoi, comment ça c’est hyper cliché ce que je raconte ?). Baby Plage, c’est une petite plage aménagée au bord du lac, qui permet à n’importe quel quidam de piquer une tête en toute sécurité. D’ailleurs c’est tellement safe qu’il y a surtout des familles avec enfant qui s’y posent le temps d’une matinée. De notre côté, Baby Plage est tombée à point nommée, après le petit run du matin qui partait du centre, faisait un détour rafraîchissant au Jet d’Eau (sérieux les Suisses ont un problème avec les noms) et remontait jusqu’à Genève Plage. Au retour, on s’est arrêtées piquer une tête pour faire descendre la température et s’étirer dans l’eau. Le truc en plus : des douches à disposition pour se rincer après sa session natation ! Pour les enfants, c’est très chouette également puisque de nombreux jeux plein-air en chambres à air recyclées sont installées : écolo, rigolo et super safe !

Comment on y va ? C’est ici ! Compter 10 grosses minutes de marche depuis le Jardin anglais, et 5 depuis le Jet d’Eau.

Combien ça coûte ? Rien du tout ma bonne dame. La vie est belle.

Pour en savoir plus : La page de Baby-Plage sur le site de la ville de Genève.

baby plage une plage gratuite à genève

baby plage le dimanche matin : au calme.

Conclusion : j’ai passé un super week-end ! Genève c’est effectivement une super ville en été, et j’ai été ravie de la découvrir le temps d’un week-end. Et toi ? C’est quoi tes bons plans pour un week-end de l’autre côté de la frontière ?

(envie de plus d’activités cools ? Rendez-vous à Aix pour manger des glaces !)

You Might Also Like

Laisser un commentaire = sauver 3 chatons. Toi aussi sauves 3 chatons !

Tu es en sécurité ici, exprimes-toi !